Note de l’école: Il faut savoir que le kite est accessible à tout le monde et demande peu d’efforts physique. Mal pratiqué, c’est un sport à risques qui demande au départ d’être encadré, mais en condition normale de pratique vous ne vous envolerez jamais très haut sans le vouloir.

Depuis que  Dominique et Bruno Legaignoux déposent le brevet de l’aile courbe à structure gonflable le 16 novembre 1984, le sport à énormément évolué au fils des années. En effet l’évolution technique au fils des années à contribué aujourd’hui à des ailes sécuritaires (norme AFFNOR) et a réduit énormément les accidents.On peut aujourd’hui annuler quasiment totalement la puissance de l’aile en un seul mouvement tout en restant relié à l’aile par le leash que l’on peut toujours par la suite larguer. On trouve aujourd’hui des kites très performants, avec des  comportements très variables en fonction de sa pratique personnelle.

Le kite provoque une grande sensation de liberté et dès lors que vous vous sentirez à l’aise, vous vous verrez par la suite surpris d’être constamment en train de traquer le vent. Attention c’est un sport passionnant et addictif.

 

Il peut se réaliser sur de nombreux supports permettant de nombreuses sensations différentes:

Sur l’eau:
-Twintip
-Surf (strapé ou strapless)
-Foil
-Skim
-Bateau

Sur la niege:
-Snowboard
-SKI
-Char à glace

Sur la terre
-Montainboard
-Buggy
-Roller
-Etc

Génèse du Kite:

Le kite est en fait très ancien:
En effet d’anciens textes chinois font remonter l’origine du cerf-volant au IV siècle avant JC. Toutefois ces textes étant très postérieurs à l’époque à laquelle ils font référence, il est impossible de savoir précisément où et quand a été inventé le premier cerf-volant. Il est très probablement l’invention d’un peuple de pêcheurs et navigateurs des îles d’Asie du Sud-Est des populations expertes en l’art de fabriquer des fils, des voiles et d’utiliser le vent. Plusieurs récits légendaires chinois et japonais mentionnent des cerfs-volants porteurs d’hommes. Marco Polo rapporte comment les Chinois étaient capables de faire des cerfs-volants assez grands pour emporter un homme. Avant même le premier millénaire, on savait construire en Chine des cerfs-volants assez grands pour soulever un passager ; le premier homme à effectuer un vol ascensionnel l’a fait à bord d’un cerf-volant (ou bien suspendu en dessous) longtemps avant l’invention de la montgolfière. Ses populations s’en servais donc déjà pour se déplacer, le kiteboat, bateau tracté par un cerf volant, discipline plutôt expérimentale. La première navigation (traversée de la Manche) a été effectuée par Samuel Cody Voila le début du kite.!

Matèriel nécessaire :
-L’aile, soumise à une plage d’utilisation en fonction du vent, du support et de votre niveau.
-Barre de longueur de lignes variable, généralement 24m. Avec 4 ou 5 lignes
-Planche ou autre support
-Harnais
-Casque
-Combinaison
-Gilet de flottaison
-Leash

0 commentaires

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *